Fil d’Ariane

« L’agglomération nous a proposé d’accueillir les deux artistes béninois en résidence durant six semaines. Il est vrai que l’espace Cesame – installé dans la maison des Russes à Éragny – est particulièrement bien adapté, puisqu’avec nos activités pour les jeunes en insertion professionnelle, nous disposions d’une forge et d’équipements pour faciliter le travail de Zount et de Simplice Ahouansou. Parmi nos formateurs, nous comptons aussi un ferronnier d’art, Gilbert Kadyszewski et un artiste plasticien, Raynald Driez qui ont pu aider les deux artistes dans la réalisation de leurs projets. Ces derniers connaissaient déjà la France – et même Cergy-Pontoise – et avaient l’habitude des résidences artistiques en Belgique et aux Pays-Bas. L’intégration s’est d’autant mieux passée que nous avons construit tout un projet avec nos jeunes autour de la venue de Zount et de Simplice. Ce dernier a demandé aux jeunes de lui parler de leur ville pour intégrer leurs représentations dans la construction du dessin de sa mosaïque. Il y a eu de nombreux échanges avec les deux sculpteurs. Si Zount et Simplice restent, bien sûr, les créateurs de leurs œuvres, les jeunes ont aidé à leur réalisation. Ils ont, par exemple, émaillé les 126 carreaux qui forment la mosaïque de Simplice et peint en blanc le taureau de Simplice. Ils ont aussi contribué à l’installation des œuvres sur le site, ce qui n’a pas été une mince affaire ! Grâce à ces deux artistes de Porto- Novo, de jeunes Cergypontains ont pu inscrire leurs traces dans l’espace public. Ils en sont particulièrement fiers et le bilan de l’opération est vraiment formidable, et pas seulement sur le plan artistique… ».

Rachel Tanguy, coordinatrice du projet à l’espace Cesame

fil

Laisser un commentaire